On dirait que c'est juste pour faire du mal.
Prennons ces mots comme des couteaux et plantons les dans nos coeurs.
Remuer ce couteau, enfoncer les mots.
Jusqu'aux larmes.
Quelques cris.
TAIS TOI
... JE T'AIME