Le_Klub_des_Looseurs_by_Lady_Sue
Photos by Issue. Boycottée hier....

Après moult péripéties dont un buffet chinois a Volonté, une conférence de rédaction, le Klub des loosers croisé (dont Fuzati sans son masque), des parts de tarte au citron coulantes, un "t'es bonne" en traversant la route, une séance de cinéma ratée, un TD de 3h de droit administratif, des fous rires nerveux (ou pas)...
Je me suis retrouvée un vendredi soir a 20H30 sur un parking de cinéma en robe et avec une folle envie de pisser.
A la recherche d'un plan B.

Quelques minutes plus tard (avec revêt d'un jean a l'avant de ma twingo) j'étais devant la porte de la salle des Passagers du Zinc, espérant qu'il resterait des places pour voir les Loosers et peut être l'Oeuf Raide (qui passent juste après). Les copains arrivent.
Je rentre la première, renverse de tas de flyers, prend ma place pose mon sac-valise sur un cintre.
On bois des coups, rencontre un barman londonien et le concert commence.

Fuzati balance et boit, le Jouage assure le coté festivo-relationnel.
Les impros étaient tuantes, Baise les gens en live était exceptionnelle et le Signe du V en bisse a mis un putain de feu.
Si on oublie les trous du culs pogoteurs qui réussi a me faire voler (mon presque mètre 80 et mes bons 60 kgs) c'était un putain de bon moment. Et trop de fatigue pour voir l'Oeuf raide.

Si j'avais été un garçon, je crois que j'aurai aimé être Fuzati.
Étudiant en droit puis journaliste à Clarks, MC et producteur, misanthrope et misogyne.