20080228114901_20080208114536_sebastientellier

Il est plus de minuit.
J'ai le cheveu qui colle et la peau qui glisse (un peu comme Sébastien Tellier). Je luit, je scintille.
J'ai fait un hammam, un gommage du corps et un massage aux huiles essentielles.
Autant dire que malgré la couche de gras qui fait plaisir a ma peau de serpent, je me sens toute propre de mon intérieur.
Je suis paix et amour. J'ai même pas frappé mon élève (oui oui) a qui j'ai donné un difficile cour de d'anglais sur le présent be + ing.

Donc en gros le Hammam en Arles (excuse pour voir l'homme, j't'explique) ça donne...

Tu crois que tu le trouveras jamais mais en fait il faut traverser un restau.
Tu te déshabilles a l'arrache (t'es en maillot quand même c'est un Hammam pas un Harem !), on te donnes un pot avec du savon noir, tu prends une douche et là, tu sues ta race pendant une heure et pour t'occuper tu enduis ton corps de rêve bien que transpirant dudit savon.
Et vas y que tu dégoulines mais que en même temps t'as pas l'impression de puer mais plutôt de te purifier ce qui est pas mal cool.
Après avoir perdu 10 litre d'eau une madame du hammam viens te chercher pour le gommage.
T'enlèves le haut de ton maillot, tu t'allonges et là, la dame décide d'enlever toute la peau morte de ton corps (voire plus). Là, niveau sensation c'est un peu comme si la fin était proche, très proche mais une fois le supplice terminé et les 3 kilos de peau enlevés, tu te sens encore plus pure et légère.

Après, parce que dans mon bon cadeau qui a fait que je suis allée au Hammam c'était compris, j'ai eu droit a un massage. Pour le coup c'est un peu la cerise sur la corne de gazelle.
Une femme super douce te masse tout le corps une demi heure et là te te dit que pitin,  le bonheur existe.
Une fois le truc fini, quand tu te relèves c'est un peu en 3D comme dans Mario sur nintendo 64 (dans la main de Seb, c'est une Play station là...je précise) mais t'es tellement amour dans ton corps que tu t'en fous.
Avant de partir t'as droit a un thé a la menthe, pour te faire péter le dépaysement jusqu'au bout.
Bien sur j'ai renversé une théière a moitié sur mon jean mais ça, ce n'est qu'un détail.